mardi 21 décembre 2010

Oncle Ben, tu nous Soul

Au risque, tout à fait assumé, de décevoir les nombreux inconditionnels du basmati parmi vous, il ne sera pas question d'une célèbre marque de riz made in USA aujourd'hui. Une autre fois peut-être ?



Une fois de plus, nous parlerons musique (j'entends d'ici les "Ooooooh !" de déception de ceux qui espéraient quand même un exposé savant sur le riz, sa culture, sa production, sa commercialisation). Ce weekend encore, pour les Berlinois amateurs de musique soul, the place to be c'était le Festsaal Kreuzberg. Samedi soir s'y déroulait la soirée Soul Explosion, comme le mois dernier. Il semblerait qu'elle ait déserté le Pavillon im Friedrichshain et établi ses quartiers d'hiver au Festsaal. Cependant, ce mois-ci j'ai fait l'impasse sur Soul Explosion, ayant préféré saisir une occasion unique d'aller à un mariage allemand. Tout compte fait, c'est comme un mariage français, la bière en plus, les rocks versaillais en moins et une bonne quinzaine de degrés en-dessous de zéro à l'extérieur, ce qui avait une incidence très nette sur la tenue des convives ("Moonboots ou talons aiguilles ?" "Chaussettes Quechua en laine ou Burlington ?" "Chapka en poil de castor ou élégante toque à fleurs ?"), mais toujours cette flopée de discours et de projections de photos et de vidéos d'enfance les moins flatteuses qui soient pour les pauvres mariés. Et en matière de photos peu flatteuses, les Allemands y connaissent un rayon. Mais passons.

Dimanche, c'était encore soirée soul au Festsaal Kreuzberg, avec cette fois un grand concert de l'étoile montante Ben L'Oncle Soul, jeune chanteur tourangeau de 26 ans. Il n'a sorti qu'un seul disque, mais c'est déjà une petite célébrité en France mais aussi en Allemagne, puisque c'était son deuxième concert à Berlin. Et les raisons ne manquent pas pour expliquer leur succès :


video


Une voix convaincante et vraiment soul, un groupe très pro, aussi bien les musiciens que les choristes / danseurs, un jeu de scène très drôle et une très grande interaction avec le public : à ce concert, on s'amuse vraiment et on vibre à la fois. Cette fois, j'en étais. Ici, une reprise étonnante pour ceux comme moi qui n'avaient pas écouté tout le CD avant de venir.


video


Nous avons donc eu surtout droit aux reprises de chansons célèbres qui ont propulsé Ben et son groupe sur les devants de la nouvelle scène soul, agrémentée d'un très grand nombre d'improvisations. Le concert n'a pas été bien long, mais il a sacrément donné la pêche. Et puis, après tout, nous étions dimanche soir et il fallait bien rentrer à la maison, de préférence pas trop tard.


video


Comme d'habitude, le concert s'est terminé par le gros hit le plus connu du groupe. Mais nous étions déjà tellement satisfaits que pour ma part je ne l'attendais même plus. Et puis il faut dire qu'au bout du sixième rappel, on commence à se faire une raison et à se préparer à partir.

video


Après le concert, le retour à la réalité fut un choc : passer des 35°C dans le Festsaal au comble du bonheur aux -10°C dehors... Allez, encore vingt minutes à vélo sous la neige et j'étais enfin rentré !



1 commentaire:

  1. Top! es ist die Seele!
    Bald eine Nachricht auf eine Konzert Berghain?
    Ich liebe dies Club und Electro ....
    Bravo für Ihren Blog!

    RépondreSupprimer

Un petit bonjour ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...