lundi 4 juillet 2011

Il pleut sur mes saucisses

Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur le gril.
L’orage tapageur
Douche les rôtisseurs.

Ô bruit doux de la pluie
Qui rince les saucisses !
Quatre Allemands s’ennuient
Près un morne méchoui.

L’été, c’est la saison
Des barbecues champêtres :
Même un jour de mousson.
L’on grille hors la maison.

Sous la pluie diluvienne,
Nos quatre ripailleurs
Font fi de la déveine :
Fieffés énergumènes !

Teutoburger Platz, à Prenzlauer Berg: le barbec’ barbote, mais les Teutons ne sont pas des chochottes.

Pour vous chères Vahinés qui me lisez loin de Berlin, et qui auriez besoin de cette petite précision, sachez qu’après une magnifique semaine ensoleillée, après de belles soirées d’été que j’ai passées à nager au lac, délaissant mon blog, négligeant mon lectorat, nous avons eu un weekend digne d’une mi-octobre. La pluie nous a inondés sans discontinuer jusqu’à ce matin, et le thermomètre a frôlé les 14°C au mieux... Alors forcément, quand j’aperçois, dans un square riquiqui de Prenzlauer Berg, quatre pèlerins qui bravent cette pluie battante qui a fait annuler de grands festivals, et grillent piteusement leurs Thüringer Bratwurst dans la boue et abrités sous un feuillage dégoulinant, je compatis mais surtout, m’incline avec respect devant ces fêlés de la saucisse. Preuve qu’il en faut vraiment beaucoup pour priver un Allemand de sa ration quotidienne de Wurst.

En tout cas, la prochaine fois que j’irai au Liepnitzsee, j’essaierai de penser à prendre mon appareil photo pour vous parler de ce petit coin de nature brandebourgeoise, où l’on peut se prélasser et se rafraîchir dans une eau claire à seulement une heure du centre de Berlin. Mais pour l’instant, j’ai davantage envie de soirée au coin du feu que de baignades rafraîchissantes au milieu de la forêt.


video
À ma fenêtre, pas de doute possible :  c’est la mousson.

4 commentaires:

  1. Ouh, le blogueur qui fait un billet sur la météo, comme c'est original! ;)
    Bon, ok, la photo et la poésie remontent bien le niveau, bravo.
    Le mot à taper pour éviter les spams c'est "platch", ils adaptent les mots au contenu des billets maintenant?

    RépondreSupprimer
  2. En effet, je suis devenu très bon en programmation... non, simple coïncidence le "platch". Mais tu remarqueras que ce n'étais pas qu'un billet sur la météo, mais sur la témérité des Berlinois qui en aucun cas ne renonceraient à leur barbecue par 14°C sous une pluie battante...
    :-)
    Sinon la pluie éveille le poète qui sommeille en moi :-)

    RépondreSupprimer
  3. mais enfin, ils ne grillent pas "piteusement", mais "pieusement". Pour ce peuple, il s'agit d'une réminiscence des sacrifices bovins. Cela fait partie de la religion locale.

    RépondreSupprimer
  4. Très juste!! Ça ne peut être que la manifestation de leur ferveur religieuse, cet entêtement à "griller" par tous les temps! En revanche, comment on est passé des sacrifices bovins au culte de la saucisse à base de Schweinefleisch, mystère et boule de gomme...

    RépondreSupprimer

Un petit bonjour ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...